Savoir assurer la sécurité d’un cloud privé

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le cloud privé est un outil à part. Même s’il est spécialement dédié à une seule entreprise, plusieurs entités peuvent y avoir accès : ses salariés, ses partenaires et même ses clients. Grâce à cette technologie dans les nuages, les utilisateurs ont également plusieurs applications à leur disposition. Mais pourquoi la sécurisation d’un cloud privé doit donc être une priorité pour les utilisateurs ?

Les avantages du cloud privé

Le cloud privé est un véritable atout pour une entreprise. Il permet le déploiement de ses activités à autrui. Il facilite également l’accès à de nombreux services et augmente le taux de délivrabilité des courriels. En faisant usage du cloud privé, la société peut avoir à sa disposition un serveur dédié hébergé dans un datacenter sécurisé.

La sécurisation du cloud privé

Les utilisateurs doivent penser à quatre points pour pouvoir bien sécuriser leur cloud privé. Le premier domaine est relié aux utilisateurs. Lorsque plusieurs personnes y ont accès, il faut penser à renforcer la protection grâce à la mise en place de logiciels de protection comme l’antivirus et le pare-feu. Pour la messagerie électronique, le mieux est de les placer en amont c’est-à-dire au niveau du serveur smtp mail afin d’accroitre leur efficacité. Chaque utilisateur doit également avoir son propre identifiant et mot de passe.

Concernant la sécurisation des données informatiques, la meilleure chose à faire est de les classer selon leur nature lorsqu’on utilise un cloud privé. Le niveau de protection à mettre en place doit être choisi suivant le degré d’importance de chaque information. La messagerie dans le cloud étant par exemple particulièrement sensible, il mérite un niveau de sécurité élevé.

Les applications disponibles dans le cloud privé ne sont pas à l’abri des codes malveillants. Il est donc fortement recommandé de les faire passer dans des tests d’intrusion avant de les utiliser. Celles présentant des failles de sécurité doivent être corrigées avant d’être déployées.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »