Renforcement de la lutte contre les cyber-attaques et les malwares

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Ces dernières années, les cyber-attaques et les malwares ont fortement augmenté. Comme les menaces se présentent sous plusieurs formes, les logiciels de sécurité standard ont de plus en plus de mal à les détecter et à les éliminer. La mobilité des outils de travail, l’arrivée du cloud computing, l’évolution de la solution anti-phishing, etc. donnent lieu à de nouvelles formes de malwares et de cyber-attaques plus costauds nécessitant l’usage de solutions de sécurité plus subtiles.

L’évolution des malwares et la lutte contre eux

Les malwares actuels ne se fient plus à un seul chemin d’attaque pour atteindre les infrastructures des utilisateurs. Ils recherchent toutes les failles de sécurité et s’y faufilent sans difficulté. Sur les Top 20 des menaces les plus populaires, le phishing et les malwares : virus, chevaux de Troie, etc. occupent les premières places. L’objectif des pirates est simple : s’implanter au cœur du système dans le but de le perturber et d’y collecter des données sensibles le plus longtemps possible sans être détectés.

Pour lutter contre le phishing et les malwares, il faudra mettre en place des solutions de sécurité plus axées sur les menaces actuelles et adaptées aux besoins en sécurité de l’environnement de l’entreprise : messagerie électronique, passerelles web, poste de travail, appareils mobiles, datacenters, cloud computing, etc. Le travail devra également être orienté vers la compréhension de ces malwares et leur détection.

La lutte contre les cyber-attaques en France

Le piratage informatique est en nette progression non seulement en France mais dans le reste du monde selon une entreprise se spécialisant dans la lutte contre les nouvelles générations de cyber-attaques. Dans le monde, une société est victime de cette attaque toutes les 1,5 secondes. Comme tous les secteurs, aussi bien publics que privés, sont concernés, la France n’a pas hésité à sécuriser ses systèmes d’information sensibles grâce à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information – ANSSI. Toutes les attaques d’envergures doivent donc être signalées auprès de cet organisme.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »