Mieux se protéger contre le phishing

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le phishing ou hameçonnage est très dévastateur pour les utilisateurs d’Internet. C’est une technique consistant à usurper l’identité d’une institution bancaire, d’un service public ou d’un site de commerce afin de récolter les informations sensibles et les coordonnées bancaires des personnes visées. Actuellement, il est possible de lutter contre le phishing par l’adoption de quelques précautions.

Le phishing : apparition d’une nouvelle tentative chaque jour

Malgré la mise en œuvre de diverses solutions de protection comme antispam, anti-phising, antivirus et pare-feu, etc. les attaques d’hameçonnage continuent de sévir. Il est normal que le nombre de tentatives enregistrées chaque jour soit de plus en plus important puisque les pirates utilisent le spam pour perpétrer leur mal.

Le procédé pour un phishing est simple. Les pirates envoient un spam avec un titre attractif, qui capte tout de suite l’attention des lecteurs en ligne. Le message sera accompagné à la fin par un lien cliquable. Lorsque les internautes tentent d’accéder à cette page web, ils seront rediriger vers un site factice très ressemblant à l’authentique. La présence du logo et les décors est souvent trompeur. Pour éviter de tomber dans le piège, il faudra adopter quelques précautions.  

Comment se protéger contre le phishing ?

Plusieurs possibilités s’offrent aux internautes. Tout d’abord, ils peuvent utiliser des logiciels de navigation dotés de protection contre le phishing. Lorsque les utilisateurs tentent de se connecter à un site factice, une page d’avertissement apparaitra tout de suite.

Il est également possible de détecter les sites web faux du vrai grâce à l’analyse du nom de domaine. L’astuce est de voir le nom précédant l’extension finale. Lorsqu’il correspond à celui du site visé, le nom de domaine est donc authentique.

Les utilisateurs peuvent également se protéger contre le phishing en constituant une liste de sites web favoris. De cette manière, ils n’auront plus à saisir continuellement l’adresse électronique de leur banque ou de leur boutique préférée ni à la cliquer à partir d’un courriel.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »