Récupérer ses e-mails avec une connexion intermittente

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La réception des courriels s’effectue sans difficulté lorsque le PC est connecté à Internet. Mais lorsqu’une personne se trouve dans une localité non couverte par l’ADSL par exemple, il lui est quand même possible de consulter sa messagerie électronique et de récupérer ses courriels.

Extensions du serveur SMTP

Lorsque les internautes utilisent une connexion Internet intermittente, il n’est pas possible pour eux d’avoir leurs propres serveurs smtp. Ils devront donc laisser la gestion de leur messagerie électronique à leurs fournisseurs d’accès Internet, aussi bien pour la réception que l’envoi de courriels même s’ils ont en leur possession un service informatique leur permettant d’assumer cette tâche.

Pour pouvoir réceptionner eux-mêmes leurs courriels sans passer par un fournisseur d’accès Internet, les internautes pourront se servir des extensions du serveur smtp ou extended simple mail protocol – ESMTP. Le principe de fonctionnement de ce dernier est simple. Une fois que les courriels arrivent sur le serveur host du fournisseur d’accès Internet, ils seront stockés sur une file d’attente. Lorsque le client se connectera sur le net, il pourra récupérer l’ensemble de ses courriels avec la commande ETRN. Dans cette optique, le serveur smtp du fournisseur d’accès Internet servira uniquement de relais.

Déroulement de la récupération des courriels

L’envoi des courriels vers le serveur de l’expéditeur se fera avec le protocole SMTP. Le même serveur envoie également le champ MX de son DNS vers le relais en utilisant une requête SMTP. Une fois que les courriers électroniques se trouvent dans la file d’attente, le délai de livraison ne pourra pas être déterminé par avance. Une fois que la connexion intermittente sera établie, le serveur SMTP de destination mettra à exécution la commande ETRN afin de récupérer les e-mails. Enfin, les destinataires récupéreront leurs messages électroniques avec leur serveur POP3.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »